manque de confiance en soi
Confiance en soi

Manque de confiance en soi : origines, effets et signes

Se sentir inadéquat, inférieur, avoir le sentiment de ne rien valoir, se percevoir comme une personne ne méritant pas d’être aimée… Voilà des pensées que nous pouvons avoir au moins une fois dans notre vie. Tout le monde peut connaître des moments d’insécurité, ou  ressentir un manque de confiance en soi dans certaines situations. Tout cela est tout à fait normal, dans une certaine limite.

Cependant, lorsque ces pensées commencent à s’enraciner plus profondément au point de compromettre la qualité de votre propre vie, il est peut-être temps de prendre un peu de recul.

Une mauvaise estime de soi peut être une véritable arme.

La faible estime de soi est une force vampirisante qui dévore et détruit tout ce que nous pouvons avoir de beau et dont nous rêvons : notre potentiel, nos talents, nos rêves, nos relations… Le complexe d’infériorité peut devenir un mode de vie, et l’incapacité à s’aimer soi-même peut devenir une seconde nature.

C’est alors que le manque de confiance en soi devient une forme d’autodestruction, qui, avec le temps, gâche les relations, détruit les rêves et les aspirations et paralyse les talents et le potentiel, en habituant la personne à croire qu’elle n’a pas les bons outils pour vivre une vie à la hauteur de ses attentes.

Comment naît un manque de confiance en soi ?

Vous avez peut-être déjà entendu la phrase : « Si vous ne vous aimez pas, qui pourra jamais vous aimer ? ». Bien qu’il y ait une part de vérité, dans la vie, le contraire est souvent vrai. De nombreuses personnes n’apprennent à croire en elles-mêmes que lorsqu’elles trouvent quelqu’un d’autre qui croit en elles.

Notre estime dépend beaucoup des expériences que nous avons vécues au cours des premières années de notre vie. Si les relations avec les personnes qui se sont occupées de nous étaient positives et gratifiantes, nous développons une image positive de nous-mêmes.

Si, en revanche, les relations avec nos proches étaient marquées par la froideur et la critique, nous avons une opinion négative de nous-mêmes et avons du mal à nous accepter et à croire en notre potentiel. L’enfant qui ne se sent pas accepté pour ce qu’il est vraiment dans la totalité de son être, a tendance à se blâmer et à penser : « Si mes parents me critiquent / me comparent aux autres / ne m’aiment pas assez, alors il doit y avoir quelque chose qui ne va pas chez moi ».

Cet enfant commence à croire que ses parents ne l’apprécient pas assez parce qu’il est stupide, mauvais, injuste, qu’il ne mérite pas d’être aimé et commencera à développer une image négative de lui-même.

Heureusement, même si vous avez eu une enfance difficile, vous pouvez apprendre à vous aimer mais surtout à vous regarder avec des yeux plus bienveillants.

Les effets d’une faible estime de soi dans la vie quotidienne

Lorsque vous avez une mauvaise image de vous-mêmes, votre perception de la réalité conditionne votre capacité à évaluer objectivement les situations : par conséquent, les conclusions auxquelles vous parvenez changent.

Voici les conséquences d’un manque de confiance en soi :

1) La peur de l’échec vous incite à ne pas utiliser vos ressources personnelles et exprimer tout votre potentiel, car la peur vous enferme dans l’inaction, vous confinant dans une vie et un travail bien en deçà de vos possibilités.

2) La mauvaise perception de soi et le sentiment d’infériorité tuent vos rêves, vos aspirations. Des chances sont perdues et des opportunités gâchées, et ce principalement parce que vous luttez pour croire en vos capacités.

3) La peur de ne pas être accepté, jugé, le besoin d’être approuvé,… sont autant de pensées invalidantes qui affectent la qualité de vos relations, tant sociales que sentimentales. L’incapacité à s’aimer soi-même rend égoïstes, parfois narcissiques et incapables d’apprécier le bien chez les autres. Cela conduit, au fil du temps, à être excessivement exigeant envers ceux qui vous entourent, en leur confiant la responsabilité de vous faire sentir égaux, alors que vous êtes convaincus du contraire.

11 signes d’un manque de confiance en soi

1) Perfectionnisme

Le perfectionniste essaie de correspondre à l’image idéale qu’il s’est créée, et s’il n’y parvient pas, il éprouve un sentiment de frustration, allant jusqu’au mépris. Chaque erreur est une bonne excuse pour se réprimander et se critiquer constamment.

2) Langage

Une personne ayant une faible estime d’elle-même utilise constamment certains mots dans son discours. Tout d’abord, il y a les phrases négatives : « c’est impossible ; je ne suis pas sûr ; je ne suis pas prêt ; je ne possède pas les connaissances pertinentes, oui…mais… » Deuxièmement, des excuses constantes. Et troisièmement, les phrases qui réduisent la valeur de son travail. Vous avez certainement entendu des excuses telles que : « J’ai eu de la chance ; la plupart du travail a été fait par mes collègues et je ne faisais que les aider », etc.

Les personnes qui manquent de confiance en elle n’acceptent pas les compliments et les remerciements. Elles essaient immédiatement d’argumenter et de prouver le contraire. Pourquoi ? Par culpabilité. Il se peut que, de leur point de vue, le travail n’ait pas été bien fait ou qu’ils n’aient pas fourni assez d’efforts. La culpabilité est le signe le plus évident par lequel vous pouvez identifier la personne qui n’a pas une grande estime d’elle-même.

3) Sentiment de culpabilité

La culpabilité, comme le perfectionnisme, est un autre indicateur d’un manque de confiance en soi. Une individu ayant une faible estime de lui-même souffre d’une autocritique constante et est incapable de percevoir ses erreurs passées. Derrière le sentiment de culpabilité s’entremêlent différentes formes de relations avec soi-même. Par exemple, la majorité des individus qui éprouvent constamment de la culpabilité ne croient pas qu’ils méritent l’amour et les satisfactions que la vie leur offre et, pour cette raison, elles profitent de chaque petite erreur pour se punir.

4) Envie et manque de confiance en soi

Ceux qui souffrent d’une faible estime de soi ont tendance à vouloir être comme les autres. Ils ressentent un profond malaise et peuvent avoir du ressentiment envers les gens, au point d’être jaloux de certaines qualités qu’ils possèdent.

5) Justification

Les individus utilisent généralement des justifications ou des excuses lorsqu’ils veulent montrer leur confiance ou donner une bonne impression d’eux-mêmes. Cependant, sans s’en rendre compte, ils montrent leur insécurité en cherchant l’approbation des autres. Dans ces moments, le doute, l’incertitude quant à ce qu’ils pourraient penser et l’insécurité leur font oublier qu’ils ont le droit de prendre leurs propres décisions personnelles, que les autres les apprécient ou non. Ils essaient donc de les déguiser ou de les transformer selon le critère des autres.

6) Manque d’initiative

Les personnes manquant de confiance ont des difficultés à entreprendre, passer à l’action. Plutôt que de prendre leurs propres initiatives, elles préfèrent suivre les autres. Un exemple concret : elles ne proposent jamais d’activités récréatives à faire entre amis (voyages, sorties, rendez-vous) mais se limitent à suivre les plans des autres.

7) Manque de confiance en soi et indécision

Tout type de choix, du plus simple au plus complexe, de l’achat d’une brosse à dents au changement de ville, peut être une tâche complexe et hyper-problématique pour les individus ayant une faible estime de soi. Il peut aussi arriver qu’elles reportent la décision pendant des jours, des semaines, en espérant alors que le choix se fera de lui-même. 

8) Tenter d’éviter les conflits

Les personnes manquant de confiance en elles sont prêtes à tout pour éviter les conflits ou les tensions entre les gens. Tout doit être en harmonie, même si pour cela il faut (un peu) mentir.

9) Méfiance

Il arrive que les individus ayant une faible estime d’eux-mêmes fassent preuve de méfiance et de cynisme envers les autres. Il s’agit juste d’une variation de la position de protection… comme on dit « la meilleure défense c’est l’attaque ».

10) Narcissisme et manque de confiance en soi

De nombreuses personnes souffrent d’un manque d’estime de soi et tentent de le compenser en adoptant des attitudes de supériorité ou d’arrogance. Une faible estime de soi est donc masquée et compensée par des attitudes méprisantes, hautaines et arrogantes.

11) Fatigue, insomnie, maux de tête…problèmes psychosomatiques

Les symptômes d’une faible estime de soi peuvent être à la fois psychologiques, physiques et psychosomatiques. Selon les psychologues, une insécurité extrême entraîne des insomnies chroniques, de la fatigue et des maux de tête. Une mauvaise estime de soi peut aussi entraîner des symptômes liés au système digestif ou intestinal.

Que pouvons-nous faire pour renforcer l’estime de soi ?

Voici une courte liste de conseils :

  • Fixez des objectifs réalistes
  • Soyez conscient de vos limites
  • Appréciez vos qualités
  • Traitez-vous avec affection et soyez positif
  • Faites-vous des critiques constructives
  • Accordez-vous du temps libre
  • Essayez d’être assertif
  • Faites de l’exercice
  • Ne vous comparez pas aux autres

Nous pourrions ajouter d’autres conseils, mais il s’agit déjà de petits pas qui peuvent faire une grande différence. La confiance en soi n’est pas toujours facile, mais elle n’est jamais impossible. Il est également important de pouvoir partager nos émotions, nos problèmes, avec des membres de la famille ou un ami.

Trop souvent, nous nous convaincons que nous pouvons tout régler par nous-mêmes ou qu’il n’est pas approprié d’embêter les autres avec nos problèmes. Au contraire, parler nous permet parfois de trouver une solution plus rapidement.

Vous pourriez aussi aimer...

Pas de commentaire

Répondre