Manque de motivation : sommeil, café
Motivation

Le manque de motivation : symptômes, causes et conseils

Combien de fois vous arrive-t-il de vous lancer dans un projet, plein d’enthousiasme, puis le manque de motivation s’installe et vous vous sentez lentement démotivé ?

Le travail que vous aviez l’habitude d’attendre avec impatience commence à ressembler à une corvée. Vous vous demandez pourquoi vous vous donnez tant de mal. Il se peut même que vous abandonniez complètement ce projet.

Peut-être acceptez-vous un nouvel emploi plein de défis, mais vous perdez rapidement tout intérêt pour celui-ci ?

Peut-être commencez-vous à pratiquer un passe-temps que vous avez toujours voulu faire, mais vous abandonnez au bout de quelques semaines ?

Si vous avez du mal à vous motiver, sachez que vous n’êtes pas seul. En effet, la plupart des gens connaissent une perte de motivation à un moment ou un autre dans leur vie que ce soit au niveau personnel ou professionnel.

Voyons comment se traduit un manque de motivation.

Symptômes courants du manque de motivation

Vous vous demandez si votre motivation a pris un coup dernièrement ? Voyez si l’un de ces symptômes courants vous semble familier.

via GIPHY

Vous vous ennuyez dans votre routine

Vous en avez assez de faire la même chose, jour après jour ? Marre de votre travail, de votre grand projet ou de vos obligations ? Vous cherchez des moyens d’éviter ce que vous êtes censé faire ? Se sentir fatigué par votre quotidien peut être un signe que votre motivation s’amenuise.

Vous avez perdu le sens de votre activité

Vous vous êtes peut-être lancé dans un projet plein d’espoir et d’enthousiasme, en espérant changer le monde grâce à vos contributions. Si ce sentiment vous a quitté, et que vous avez l’impression que ce que vous faites est inutile ou dénué de sens, il est temps d’agir.

Vous n’êtes pas satisfait

Êtes-vous perfectionniste ? Essayer d’être parfait est une cause fréquente de perte de motivation, car ce n’est tout simplement pas possible. Beaucoup d’entre nous ont peur d’essayer de nouvelles choses ou de réaliser des projets, en se disant :  » À quoi bon ? Je sais que ce ne sera pas assez bien ». Au lieu de cela, nous devrions nous concentrer sur le fait de faire de notre mieux.

Vous vous sentez stressé par ce que vous faites

Vous sentez-vous régulièrement stressé et dépassé par votre charge de travail ? Lorsque votre travail vous cause des soucis, vous êtes plus enclin à l’éviter, ce qui crée un cercle vicieux de stress et de perte de motivation.

Vous vous comparez aux autres

« Nous avons le même âge, mais il a tellement plus de succès que moi ». Ce genre de comparaison est un moyen rapide de détruire votre motivation pour tout ce que vous faites. Arrêtez d’essayer d’être meilleur que les autres, et concentrez-vous plutôt sur le fait d’être la meilleure version de vous-même.

Alors est-ce qu’un ou plusieurs de ces symptômes vous parlent ? Voyons à présent ce qui cause une perte de motivation.

Les causes d’un manque de motivation

Un manque de motivation peut causer de nombreux problèmes. Nous pouvons avoir du mal à mener à bien des projets, à garder de bonnes habitudes alimentaires ou à donner l’énergie nécessaire à une nouvelle relation. Lorsque nous n’avons pas la motivation nécessaire pour améliorer notre vie, nous pouvons constater que notre bien-être général en prend un coup.

Voici les principales causes du manque de motivation.

via GIPHY

Vous ne savez pas ce que vous voulez

Parmi toutes les raisons qui expliquent votre manque de motivation, la première est de loin la plus courante : soit vous ne savez pas ce que vous voulez, soit vous ne savez pas clairement ce que vous voulez.

La première question à se poser est : « Que voulez-vous précisément ? »

En d’autres termes : Quel est le résultat que vous recherchez ? À quoi cela ressemblerait si tout se passait exactement comme prévu, voire mieux ?

Il est difficile de se motiver à faire quoi que ce soit quand on n’est pas sûr de ce que l’on recherche en premier lieu. À l’inverse, une fois que nous avons pris ces rêves flous que nous avons et que nous les avons mis au point en les écrivant sous forme d’objectifs, la motivation coule de source.

Si vous manquez de motivation dans un domaine quelconque de votre vie, c’est probablement parce que vous n’avez pas décidé en détail ce que vous voulez dans ce domaine. Et nous ne pouvons pas nous concentrer sur quelque chose si nous ne savons pas ce que nous visons.

Vous ne visez pas assez haut

Quel que soit ce que nous cherchons à accomplir – écrire un livre, perdre du poids, avoir une relation parfaite avec nos proches – c’est le degré de désir que nous avons d’accomplir ces objectifs qui finit par devenir l’élément crucial pour les atteindre.

Mais trop de gens essaient de fixer des limites à leur désir, ce qui peut entraîner un manque de motivation. Ils se disent à eux-mêmes et aux autres qu’ils n’ont pas besoin d’un succès fou. Ce type de raisonnement est contre productif, car lorsque nous limitons la portée de notre désir, nous limitons la portée de ce que nous sommes prêts à faire pour atteindre nos objectifs. Et lorsque nous limitons la portée de ce que nous sommes prêts à faire, nous limitons la portée de notre motivation.

Un manque d’objectifs excitants et désirables mène au manque de motivation.

La solution à ce problème est ce que l’on appelle la règle du 10X, qui stipule que :

Vous devez fixer des objectifs qui sont 10 fois supérieurs à ce que vous pensez vouloir, puis faire 10 fois ce que vous pensez qu’il faudra pour atteindre ces objectifs.

Les objectifs 10X – appelés « objectifs extensibles » – vous inciteront à faire plus et à essayer plus que vous ne l’avez jamais fait auparavant. De plus, même si nous ne parvenons pas à atteindre nos objectifs et ambitions de niveau 10X, il vaut mieux ne pas atteindre un objectif massif que d’atteindre un objectif minuscule.

Mais fixer un objectif élevé n’est que la première étape. La deuxième étape consiste à faire 10 fois la quantité d’actions que vous pensez nécessaire pour atteindre cet objectif.

Vous visez trop haut

Avez-vous déjà été si stressé, si débordé, sous une telle pression, que vous préférez vous dire : « Je m’en fiche”, plutôt que de continuer à avancer dans ce que vous essayez de faire ?

Quelle qu’en soit la cause, une chose que l’on sait à propos du sentiment d’être dépassé ou stressé, c’est qu’il peut faire perdre toute motivation.

Vous êtes enclin à la procrastination

Si les étapes à réaliser pour atteindre votre objectif ne sont pas claires, alors vous risquez de perdre votre motivation ce qui mènera à la procrastination. La procrastination arrive lorsque nous n’avons pas assez de clarté sur ce qu’il faut faire ensuite. Cette ambiguïté conduit à la procrastination, et la procrastination conduit à un manque de motivation.

Vous n’êtes pas assez précis

La motivation est fluctuante, capricieuse et se laisse facilement distraire. Il est difficile de l’amener à se concentrer sur une seule chose pendant une période prolongée… à moins que vous ne lui donniez des instructions très précises.

L’une des raisons pour lesquelles vous pouvez avoir un manque de motivation est que vous laissez les choses trop ouvertes. Lorsque les choses sont vagues, vous pouvez éprouver un manque de motivation.

Si vous n’arrivez pas à puiser dans la motivation pour réussir, c’est peut-être parce que la chose pour laquelle vous voulez vous motiver est trop vague. Par exemple :

  • Se réveiller plus tôt.
  • Faire plus d’exercice.
  • Manger sainement.

Si vous choisissez l’un des exemples ci-dessus, voici comment les choses vont se passer :

Vous serez très motivé au début, mais au bout d’un certain temps, vous remarquerez que la motivation s’estompe et perd de son efficacité.

Vous cherchez la motivation là où vous devriez chercher des habitudes

La dernière raison pour laquelle la plupart des gens souffrent d’un manque de motivation permanent est simplement qu’en fin de compte, aucun d’entre nous ne peut être motivé tout le temps. 

Souvent, les gens me disent : « Wow, tu es si motivé ». Mais voici la vérité : j’ai juste l’air d’être motivé tout le temps, alors qu’en réalité, j’ai juste été diligent pour installer plusieurs habitudes clés dans les domaines de ma vie qui me tiennent à cœur.

Je n’ai pas besoin de me motiver pour me concentrer sur l’écriture de cet article en ce moment, car j’ai pris l’habitude d’écrire tous les jours.

Je n’ai pas besoin de me motiver pour faire quoi que ce soit dont j’ai pris l’habitude dans ma vie, car les habitudes sont des choses que nous faisons régulièrement et automatiquement avec peu ou pas de pensée consciente ou d’effort.

Nous avons vu les causes de la perte de motivation, voyons maintenant les solutions pour rebooster votre motivation.

Comment rester motivé à 100% ?

via GIPHY

Savoir ce que vous voulez

Gardez à l’esprit que vous ne pouvez pas atteindre une cible que vous ne voyez pas. Identifiez des objectifs convaincants et passionnants pour vous-même dans chacun des principaux domaines de votre vie – physique, financier, émotionnel, spirituel,… – et mettez-les par écrit.

Visez haut…

Lorsque nous avons des objectifs dérisoires et peu inspirants, nous avons tendance à nous sentir léthargiques et démotivés pour les atteindre. À l’inverse, lorsque nous avons des objectifs énormes et ambitieux, nous nous sentons responsabilisés et revigorés pour agir en vue de les atteindre.

Poussez-vous jusqu’à vos limites les plus extrêmes. Vous constaterez que plus vous agissez, plus vous êtes motivé pour continuer à en faire encore plus.

…Mais pas trop haut non plus

Vous avez peut-être pris à cœur ce que j’ai dit plus tôt, à savoir que vous devez viser plus haut et décupler vos objectifs pour vous motiver. Mais peut-être avez-vous aussi visé un peu plus haut que vos capacités actuelles. Si c’est le cas, abaissez la barre petit à petit jusqu’à ce que vous atteigniez votre point idéal. Il se situe quelque part entre vos capacités actuelles et un objectif juste assez difficile à atteindre pour que vous ayez à vous dépasser.

Ou peut-être avez-vous simplement trop de choses à faire. Si c’est le cas, il est temps de réduire la voilure et de vous concentrer sur la réalisation d’un seul grand objectif à la fois, plutôt que d’essayer de faire trop de choses simultanément. 

Mettez KO la procrastination

Prenez ce que vous n’avez pas envie de faire et réduisez-le à une action immédiate et réalisable que vous pouvez entreprendre immédiatement.

Par exemple, je travaille actuellement à l’élaboration d’une formation en développement personnel destinée à aider les gens à transformer leur vie. Cela implique une tonne de travail de ma part : la structuration de la formation, le tournage des vidéos et la production de support…

J’ai récemment réfléchi à cette charge de travail et je me suis sentie incroyablement dépassée et démotivée par l’ampleur de la tâche que représente un tel projet. Et juste au moment où j’étais sur le point de me mettre en PLS sous mon bureau, j’ai réalisé que je devais suivre mon propre conseil et réduire ce projet.

Au lieu de penser à tout ce qui devait être fait, j’ai décidé de me demander : « Quelle est la seule chose que je peux faire maintenant pour progresser dans la réalisation de cet objectif ? ». La réponse à cette question, pour moi, était d’écrire les grandes lignes du programme de formation, ce que j’ai fait. Et le sentiment de motivation qui a commencé à naître au fur et à mesure que je le faisais était remarquable.

Soyez précis

Donnez à votre cerveau des instructions spécifiques et réalisables. Vous lui fournirez ainsi la concentration contrôlée dont il a besoin pour libérer l’énergie de motivation que vous recherchez.

Un excellent moyen d’aller plus loin et d’être plus précis est de vous poser des questions. En voici une qui peut vous permettre d’affiner les choses et, par conséquent, de déclencher une certaine motivation :

« Comment saurai-je que j’ai réussi ? »

Répondez à cette question par quelque chose de spécifique et de mesurable.

Plus vous rendez spécifiques les actions et les habitudes que vous devez prendre, plus elles deviennent petites, et plus l’action est petite, plus il est facile de se motiver à la faire. En fin de compte, ces petites mesures spécifiques que vous prenez quotidiennement s’empilent les unes sur les autres, ce qui vous donne un sentiment durable de motivation et d’accomplissement.

Mettez en place de bonnes habitudes

Vous pouvez allumer un feu, si vous sortez par une journée ensoleillée et que vous tenez une loupe au-dessus de brindilles. En effet, la loupe exploite la puissance des rayons du soleil et les oriente vers un objectif unique : les brindilles.

Mais si vous sortez et que vous agitez sans cesse la loupe d’un côté à l’autre, le feu ne prendra jamais. C’est ce qui arrive à la plupart des gens : ils sont incapables de prendre des habitudes et de conserver la motivation nécessaire pour atteindre leurs objectifs parce qu’ils sont dehors à agiter cette satanée loupe. 

Evidemment, c’est une métaphore hein ! N’allez pas déclencher un feu dans la garrigue. 

La meilleure façon d’aborder vos objectifs, et les habitudes dont vous aurez besoin pour les atteindre, est de mobiliser toute votre énergie et votre concentration pour les aborder un par un, comme suit :

  1. Choisissez votre objectif : quel est l’objectif majeur à long terme que vous souhaitez absolument atteindre au cours des 12 prochains mois ou plus ?
  2. Choisissez votre habitude : Quelle est l’UNIQUE nouvelle habitude que vous pouvez prendre pour atteindre ou dépasser votre objectif ? Identifiez une habitude que vous pouvez prendre en permanence. Vous devez pouvoir l’intégrer à votre emploi du temps et l’exécuter quotidiennement, quoi qu’il arrive. Vous finirez par la faire facilement, sans y penser ni avoir besoin de vous motiver.
  3. Ensuite, apprenez tout ce que vous pouvez sur la façon de le faire correctement. Allez au fond des choses.
  4. Répétez cette habitude jusqu’à l’atteinte de votre objectif.

Vous pourriez aussi aimer...

Pas de commantaire

Répondre