maucvaise estime de soi
Confiance en soi

Mauvaise estime de soi : comment la surmonter ? 5 solutions

Les personnes qui ont une faible estime de soi sont toujours dures envers elles-mêmes. Elles sont plus tolérantes envers leurs amis ou leur famille. Elles ont tendance à se traiter en ennemie plutôt qu’en ami. Parfois, elles ne peuvent même pas vraiment accepter les compliments.

Être sévère envers soi-même ne mène nulle part. Atteindrez-vous de meilleurs résultats en vous traitant d’imbécile ? Je ne crois pas. Et si vous cassez un objet auquel vous teniez vous traiter d’idiot le réparera-t-il ? Non plus. 

De plus avec de tels comportements, vous ne faites que nourrir votre mauvaise estime de vous-même.

Dans cet article, nous allons examiner les symptômes d’une faible estime de soi, et ce que vous pouvez faire si vous avez des problèmes de confiance en vous.

Symptômes d’une faible estime de soi

via GIPHY

Certains signes d’une faible estime de soi sont évidents, tandis que d’autres sont cachés. Voici les signes courants et moins connus d’une personne ayant une faible estime d’elle-même.

Symptômes courants

La personne qui n’a pas confiance en elle est incapable de se fier à sa propre opinion. Elle a tendance à trop réfléchir. Elle a peur de relever des défis, car elle craint de ne pas les surmonter. Elle est dure envers elle-même, mais indulgente envers les autres. Elle est sujette à l’anxiété et aux troubles émotionnels.

Symptômes moins connus

Être un bourreau de travail

Au travail, les attentes sont clairement définies. Même s’il y a de la pression sur le lieu de travail, comparé aux relations ou au monde social où tant de choses sont inconnues et incontrôlables, le travail est plus simple.

Il est plus facile de répondre aux attentes et d’obtenir de bons résultats. Par conséquent, certaines personnes ayant une faible estime d’elles-mêmes se concentreront sur le travail et y consacreront toute leur énergie.

Se surpasser ou ne pas se surpasser

Beaucoup d’entre nous ont déjà entendu dire que les personnes ayant une faible estime d’elles ont tendance à ne pas être performantes, car elles ont trop peur de relever de nouveaux défis et n’ont pas assez confiance en elles pour exploiter pleinement leurs talents.

Cependant, il existe un autre extrême. Certaines d’entre elles ont trop peur d’échouer et d’être rejetées, elles font donc tout leur possible pour être exceptionnelles et prouver leur valeur.

Causes du manque d’estime de soi

La plupart du temps, elle découle de notre enfance. Voici quelques expériences précoces négatives qui conduisent à une faible estime de soi :

  • Punitions ou négligences fréquentes
  • Education stricte, sévère
  • Être victime d’intimidation
  • Être la victime du stress ou du désespoir d’un de ses parents
  • Manque d’affection…

L’enfance est le moment où nous formons notre personnalité et notre vision de la vie, ce qui affecte notre façon de penser. C’est pourquoi toutes les expériences précoces négatives peuvent avoir un effet très durable y compris sur notre vie d’adulte.

Lorsque nous parlons d’estime de soi, le fond du problème est la façon dont les gens autour nous traitent, car nous grandissons en prenant les voix des personnes qui sont significatives pour nous. Ont-ils dit que vous étiez adorable, ou que vous n’étiez pas assez bien ? Vous ont-ils négligé au point de vous faire sentir sans valeur ?

Cela affecte largement la façon dont vous vous percevez et donc votre estime personnelle.

Comment une faible estime de soi affecte tous les aspects de votre vie

via GIPHY

Vous confondez gentillesse et amour

Si vous avez une mauvaise estime de vous-même, vous vous attendez à ce que les gens vous traitent mal. Lorsque les gens sont tout simplement gentils avec vous, vous vous sentez ravi et éprouvez des sentiments exagérés à leur égard. Cela peut être facilement confondu avec de l’amour et faire fuir les personnes qui pourraient être intéressées par une simple amitié avec vous.

Vous donnez trop, surtout en amour 

Cela vous met en position d’infériorité dans les relations sentimentales. Comme vous pensez que votre partenaire est trop bien pour vous, vous supportez des choses que vous ne devriez pas supporter. Parfois, vous confondez même amour et estime de soi. Vous cédez vraiment parce que vous l’aimez ou vous n’osez simplement pas vous affirmer ?

Vous ne vous mettez pas en avant au travail

Les personnes ayant une faible estime de soi sont parfois douées. Mais elles ne savent pas comment le montrer et se « vendre ». Lors d’une réunion, elles se taisent ; lors d’une présentation, elles parlent faiblement ; dans la conversation quotidienne, elles disent trop souvent « désolé » et « peut-être »… En conséquence, les employeurs et les autres collègues perçoivent les personnes ayant une faible estime personnelle comme des personnes sans grand talent.

Vous broyez du noir 

Selon une étude menée par des chercheurs de l’Université de Bâle, une faible estime de soi peut, avec le temps, conduire à la dépression. Le Dr Lars Madsen, psychologue, ajoute qu’une faible estime de soi est « un facteur clé dans le développement et le maintien de la dépression ».

Comment améliorer votre estime de soi en 5 étapes

via GIPHY

1. Pratiquez les affirmations positives

Avez-vous écouté votre voix intérieure dernièrement ? Que dites-vous ? Vos paroles sont-elles positives et pleines d’encouragements, ou sont-elles dures et chargées de critiques ? 

Prenez le temps d’écouter ce que vous vous dites à vous-même. Les personnes ayant une faible estime d’elles-mêmes se disent qu’elles sont stupides lorsqu’elles font une erreur, ou que le défi qu’elles doivent relever va être un désastre. Ne soyez pas votre pire ennemi ! 

Affrontez ce discours négatif sur vous-même et pratiquez les affirmations positives. Cela peut vous mettre mal à l’aise au début, mais il n’y a rien de mal à vous féliciter. Tenez-vous droit, devant un miroir, et récitez des affirmations positives à votre sujet, telles que : « Je suis une personne formidable », « Je peux relever ce défi » ou « J’ai un impact positif dans la vie de mes amis ». Avec le temps, vous commencerez à faire taire le côté négatif de votre voix intérieure et à adhérer aux affirmations positives que vous entendez.

2. Reconnaissez vos points forts

Chaque personne est douée pour quelque chose. On nous apprend, dès notre plus jeune âge, à ignorer nos talents par souci d’humilité. Mais cela peut nous conduire à être trop critiques envers nous-mêmes ou à nous forger une image négative de nous-mêmes. 

Certaines situations de la vie, comme postuler à un nouvel emploi, nous obligent à mentionner nos points forts. N’attendez pas la veille de l’entretien pour commencer à vous connecter à vos points forts. 

Reconnaissez vos capacités, à haute voix pour vous-même, et ne faites pas suivre chaque déclaration d’un bémol. Encore une fois, écoutez ce que vous dites et la façon dont vous vous décrivez devant les autres. Il n’y a rien de mal à dire : « En fait, je suis doué pour cela » ou « C’est l’une de mes meilleures caractéristiques ».

3. Célébrez les petites victoires (et les grandes !)

La société et les médias aiment se concentrer sur les extrêmes tels les millionnaires autodidactes, les athlètes olympiques, les guérisons médicales miraculeuses. Mais pour la plupart d’entre nous, ces choses n’arriveront jamais, et nous apprenons à nous considérer comme inférieurs aux autres qui connaissent ces réussites exceptionnelles. 

Prenez le temps de réfléchir à vos propres victoires de manière réaliste. Qu’avez-vous accompli récemment ? Qu’est-ce qui vous a fait vous sentir bien ? En vous donnant un renforcement positif pour tout ce que vous faites, vous remettez en question l’idée que vous ne serez pas digne d’intérêt tant que vous n’aurez pas atteint un certain objectif. 

Cela ne veut pas dire que nous ne pouvons pas viser des choses plus grandes et meilleures, mais si nous nous concentrons uniquement sur les objectifs énormes, nous allons tout rater en cours de route. 

Concentrez-vous sur ce qui est réel pour vous en ce moment, ne remettez pas la célébration à plus tard au nom de réalisations qui pourraient ne jamais se concrétiser.

4. Estimez-vous inconditionnellement

Nous sommes tous programmés pour mettre des conditions à notre valeur personnelle.  » Je suis une personne de valeur parce que je… « . Nous définissons le succès par des résultats mesurables, comme la richesse, la progression de carrière ou la reconnaissance publique. 

C’est une démarche désastreuse, car elle implique que nous ne sommes rien sans certaines réalisations. Chaque personne a de la valeur. Prenez l’engagement de changer votre attitude à l’égard de votre valeur personnelle. Vos réalisations matérielles méritent d’être célébrées, mais elles ne vous définissent pas. 

Reconnaissez que vous êtes précieux tel que vous êtes, simplement parce que vous êtes vous.

5. Acceptez les compliments

Combien de fois avez-vous offert un compliment à quelqu’un pour qu’il vous réponde : « Oh non, tu es trop gentil » ou « Oh ça ? Ce n’était rien » ? La norme sociale consiste à rejeter les compliments, car les accepter peut être considéré comme de l’arrogance ou de l’égocentrisme. 

C’est une construction sociale tellement étrange. Les compliments donnés de bonne grâce sont censés nous faire sentir appréciés. De plus, le fait de les rejeter envoie un message à notre conscience que nous ne méritons pas de compliments ou que les louanges ne s’appliquent pas à nous. Je vous conseille d’aller à l’encontre de cette étrange tendance et de commencer à accepter gracieusement les compliments. Vous n’avez pas besoin de dire plus que « Merci », si c’est tout ce qui vous vient. Mais même la plus simple des reconnaissances commencera à travailler sur votre estime de soi.

Vous pourriez aussi aimer...

Pas de commantaire

Répondre