7 fleur de bach confiance en soi
Confiance en soi

Fleurs de Bach pour la confiance en soi

Le manque de confiance en soi est un vrai problème, car la vie nous met régulièrement à l’épreuve. Je ne parle pas forcément d’épreuves difficiles. Mais pour une personne manquant de confiance en elle, passer un examen ou un entretien d’embauche peut être une énorme source de stress. 

Par ailleurs, nous pouvons être sûr de nous-même dans certains aspects de notre vie et pas du tout dans d’autres. Par exemple, je peux être sûr de mes compétences professionnelles, et douter de moi dans mes relations sociales. 

Heureusement, la confiance en soi se travaille, grâce à des exercices ou des thérapies, et prendre conscience du problème est déjà en soi une avancée. Comment résoudre un problème si nous n’avons pas conscience qu’il existe ?

Que viennent faire les fleurs de Bach dans cette histoire ? Soyons clair, elles ne vont pas régler un problème de confiance en soi sur le long terme. Ça reste des préparations à base de plantes, pas la potion magique d’Astérix. 

Qu’est ce que les fleurs de Bach ? 

Les fleurs de Bach sont un remède homéopathique mis au point par Edward Bach dans les années 30. Ce sont des élixirs composés de 38 plantes. Chacune de ces plantes ayant des caractéristiques déterminées et agissant sur des problèmes précis. Elles sont regroupées en 7 groupes, selon le type de souci : peurs et insécurités, doutes et incertitudes, manque d’intérêt pour le présent, solitude, hypersensibilité, découragement et désespoir, et enfin préoccupation excessive d’autrui.

Par ailleurs, il y a deux genres de fleurs, celles d’humeur et celles de type. Les fleurs d’humeur agissent comme un soutien ou un coup de boost à un instant T ou plus précisément sur un état ponctuel, passager. Par exemple, lors d’un passage d’un examen, d’un entretien, d’une prise de parole en public… 

Les fleurs de type permettent de travailler de manière plus générale sur un état d’esprit global, une façon générale d’appréhender la vie.

Il est donc important de se connaître pour déceler en soi le vrai problème. Suis-je juste stressé par un examen ou est-ce que je ne me sens jamais à la hauteur ? Est-ce que je me dévalorise et entretient un état d’esprit négatif ? Car vous n’utiliserez pas les mêmes plantes suivant votre souci.

Je vais vous parler de 3 fleurs de Bach pour booster votre confiance en vous.

3 fleurs de Bach pour la confiance en soi

La fleur de Bach Mélèze

Ce remède appartient au groupe des 19 derniers, les remèdes Bach les plus spirituels.

Il est utile pour la peur de l’échec, le sentiment de dévalorisation, le sentiment d’infériorité, la croyance en sa propre incapacité.

Scheffer écrit que les personnages de Mélèze semblent souvent agir de manière « raisonnable » en justifiant logiquement qu’ils ne peuvent ou ne veulent pas faire certaines choses :

  • En tant que femme, je n’ai aucune chance pour l’avenir.
  • Je n’ai même pas de diplôme comme les autres.
  • J’aimerais bien, mais je sais que je ne suis pas aussi bien préparé que les autres aspirants.

Souvent, ces croyances sont nées dans l’enfance et, à l’âge adulte, elles deviennent un automatisme qui vous empêche d’affronter les choses et de ne jamais vous mettre à l’épreuve.

Cette fleur de Bach est utile si l’insécurité et le manque de confiance en vos capacités sont un trait constant de votre personnalité.

Un aspect distinctif de l’état de Mélèze est que la personne se reproche ses échecs et ses ratés, elle se perçoit comme manquant de quelque chose par rapport aux autres.

Bach a dit :

Ceux qui ne se considèrent pas aussi aptes ou capables que ceux qui les entourent sont convaincus qu’ils échoueront, qu’ils ne réussiront jamais, et n’essaient donc même pas, ou pas avec suffisamment de conviction.

Il s’agit du remède le plus utilisé pour le manque d’estime de soi, tant chez les adultes que chez les enfants.

Un classique est l’enfant qui dit : « Je ne peux pas le faire » et évite la tâche, l’engagement, l’effort.

On le trouve souvent en combinaison avec les types de personnalité Mimulus, Centaurée et Gentiane.

Vous avez besoin de cette fleur de Bach si :

  • Vous vous considérez à première vue inférieur aux autres
  • Vous êtes fermement convaincu que vous ne pouvez pas réussir et, par conséquent, vous n’essayez même pas.
  • Vous avez eu un frère ou une sœur qui était meilleur que vous.
  • Vous prétendez être modeste parce que vous ne vous en sentez pas réellement capable.
  • Vous pouvez inventer des maladies afin d’éviter une tâche pénible.

L’affirmation positive de ce remède est : « J’ai confiance en mes capacités et j’agis ».

L’orme des fleurs de Bach

La fleur de Bach Orme appartient également au groupe des 19 dernières.

L’orme ne doute pas de ses capacités en général, mais seulement lorsque la situation échappe à son contrôle et menace son perfectionnisme.

Bach disait que l’orme est le remède des forts dans un moment de faiblesse. Ceux qui sont dans cet état luttent pour s’adapter à la façon dont les circonstances se présentent.

Ceux qui font un bon travail, suivent leur vocation et espèrent faire quelque chose d’important, peut-être pour le bien de l’humanité. Ils peuvent parfois connaître des périodes de dépression, lorsqu’ils ont le sentiment que la tâche qu’ils ont entreprise est trop exigeante et dépasse les possibilités humaines.

L’orme est donc très utilisé dans toutes les situations de stress. Il aide à éliminer le sentiment de débordement, le besoin de se sentir infaillible et permet de réduire ses responsabilités.

Vous avez besoin de cette fleur de Bach si :

  • Vous vous sentez soudainement submergé par un trop grand nombre de tâches
  • Vous avez le sentiment de ne plus pouvoir faire face à toutes les difficultés
  • Vous êtes extrêmement fatigué et stressé
  • Vous ne savez pas par où commencer, mais vous peinez à déléguer
  • Vous vous sentez indispensable et responsable

L’affirmation positive de ce remède est : « J’ai la force d’accomplir ma tâche de manière équilibrée ».

L’ajonc de Bach

Cette fleur de Bach est utile si vous avez dépassé d’un cran les états précédents.

L’ajonc appartient au groupe des aides et est utile si vous avez jeté l’éponge face à des difficultés parce que les obstacles vous semblent insurmontables.

L’ajonc est la fleur de ceux qui ont perdu l’espoir. Ce peut être le résultat d’une longue maladie, d’un parcours de sacrifices et d’efforts sans obtenir le résultat souhaité, par exemple, l’impossibilité de trouver un emploi, ou une grossesse, ou un examen que l’on ne parvient pas à passer, ou l’absence d’une relation pendant une longue période.

Bach a dit :

Perte d’espoir profonde, ces personnes ne croient plus qu’il est possible de faire quelque chose pour elles. Soit parce qu’ils se laissent persuader, soit pour plaire aux autres, ils peuvent essayer différents remèdes, tout en convainquant leur entourage qu’ils ont peu de chances d’en bénéficier.

Vous avez besoin de cette fleur de Bach si :

  • Vous ne pouvez pas imaginer un changement en mieux
  • Vous êtes résigné
  • Vous avez tellement lutté et maintenant vous n’avez plus la force de continuer.
  • Vous vous sentez désespéré
  • Vous avez renoncé

L’affirmation positive de ce remède est : « Je retrouve l’espoir et la volonté de réagir et de me battre ».

Différences et similitudes entre les trois remèdes

Le mélèze et l’ajonc partagent un sentiment d’impuissance. Cependant, le mélèze rejette son incapacité sur lui-même et l’ajonc sur les circonstances extérieures de la vie.

L’orme et le mélèze doutent tous deux de leur capacité à faire face à la situation, ils ressentent un sentiment d’incapacité, mais pour le mélèze il s’agit d’un état chronique, pour l’orme d’un état temporaire lié à un moment de stress.

En général, le mélèze est une fleur plus typologique qui traite d’un état d’insécurité profondément enraciné, l’orme est une situation transitoire. L’ajonc pourrait aussi devenir une condition chronique, mais dans tous les cas, c’est le résultat d’une série de circonstances défavorables prolongées dans le temps.

Quand les utiliser ?

Si vous avez une certaine connaissance des fleurs de Bach, ajoutez 2 gouttes des remèdes qui vous semblent les plus appropriés à votre mélange de base personnel.

Si vous avez peu d’expérience, vous pouvez utiliser les remèdes seuls, ou en mélange avec Rescue Remedy.

Dans le premier cas, mettez 2 gouttes de chaque remède dans un flacon de 30 ml rempli d’eau ; dans le second cas, ajoutez également 4 gouttes de Rescue Remedy.

Cette seconde option est utile si vous êtes dans un état aigu, car Rescue Remedy aide toujours à stabiliser les émotions.

Le dosage minimum est de 4 gouttes du mélange, 4 fois par jour.

Vous pourriez aussi aimer...

Pas de commentaire

Répondre