Smiley souriant et smiley boudeur, qu'elles sont les différences entre les personnes négatives et les personnes positives ?
optimisme

10 différences entre les personnes positives et les personnes négatives

Comme vous le savez, être entouré de personnes positives et de personnes négatives est une expérience radicalement différente. Imaginez-vous passer votre journée au bureau entouré de collègues négatifs. Ce serait l’enfer, non ? Imaginez-vous maintenant la même journée, mais avec des collègues positifs. Ça change tout, non ? 

Personnellement, je suis très sensible aux vibrations de mon entourage et j’absorbe les émotions des autres. Depuis que j’ai pris conscience de cela, je m’entoure exclusivement de personnes optimistes. Je fuis comme le covid les Calimero qui vous pompent votre énergie et l’air à se plaindre. Ne vous détrompez pas, les Calimero n’ont d’autres buts que de se plaindre et se faire plaindre.

Finalement, qu’elle est la différence entre une personne positive et une personne négative ? Qu’ont-elles de différent ? Me croyez-vous si je vous dis que la différence est simplement dans la façon de voir les choses ? Parce que oui être positif, c’est avant tout un état d’esprit. C’est un verre à moitié plein par une chaude soirée d’été. 

Voici 10 façons de penser et d’agir qui distinguent les personnes positives des personnes négatives. 

1. « L’échec fait partie de l’apprentissage ».

Les personnes positives considèrent l’échec comme une opportunité d’apprendre et de s’améliorer. Ils comprennent que l’échec est un événement, et ne définit pas qui ils sont. Les personnes négatives sont émotionnellement handicapées par l’échec. Elles laissent l’échec définir qui elles sont. Elles ne comprennent pas que l’échec fait partie du processus d’apprentissage et de croissance.

2. « Je peux y arriver ».

Les personnes positives aiment être mises au défi. Elles comprennent qu’il n’y a pas de croissance sans lutte. Les personnes positives acceptent les difficultés et cherchent des moyens de les surmonter. Les personnes négatives aiment la facilité. Parce que les obstacles augmentent la probabilité d’échec, elles essaient de les éviter comme la peste. Pour les personnes négatives, les moments difficiles ne vous font pas avancer, ils vous brisent.

3. « Je donne toujours le meilleur de moi-même ».

Les personnes positives s’attachent à donner le meilleur d’elles-mêmes, quelle que soit la situation. Elles comprennent qu’il y a beaucoup de choses qu’elles ne peuvent pas contrôler, mais l’effort n’en fait pas partie. Quoi qu’il arrive, la personne positive s’efforce de donner le meilleur d’elle-même, même si ce n’est pas beaucoup. Les personnes négatives veulent que les choses soient faciles pour elles. Si elles doivent faire des efforts, elles pensent qu’elles ne sont pas bonnes et abandonnent. Elles sont plus susceptibles de donner le meilleur d’elles-mêmes si elles savent que les gens les regardent.

4. « Elle est inspirante ! »

Les personnes positives sont inspirées par le succès des autres. Elles regardent ceux qui excellent et se posent la question suivante : « Que puis-je apprendre d’eux ? » Les personnes négatives deviennent jalouses et menacées par le succès des autres. Pour les personnes négatives, lorsque les autres réussissent, cela signifie qu’elles échouent.

5. « Que puis-je faire mieux ? »

Les personnes positives acceptent le feedback. Parce qu’elles s’efforcent toujours de s’améliorer, elles sont prêtes à apprendre tout ce qui peut améliorer leurs compétences. Les personnes négatives se sentent offensées lorsqu’elles reçoivent des corrections ou des commentaires. Au lieu d’y voir un moyen de s’améliorer, elles interprètent le feedback comme un signe de leur incompétence.

6. « Je me concentre sur mes forces ».

Les personnes positives se concentrent sur les choses qu’elles peuvent contrôler. Elles comprennent que leur bonheur dépend de la façon dont elles choisissent de répondre à ce qui leur arrive. Les personnes positives croient qu’elles donnent du pouvoir à ce sur quoi elles se concentrent, alors elles l’utilisent à bon escient. Les personnes négatives se concentrent sur des choses qu’elles ne peuvent pas contrôler. Par exemple, elles ruminent des conversations, s’en veulent pour des erreurs passées et laissent leur peur de l’avenir les arrêter dans leur élan aujourd’hui.

7. « J’ai encore beaucoup à apprendre ».

Les personnes positives aiment apprendre. Elles comprennent que l’information évolue et que ce qui fonctionnait il y a dix ans n’est peut-être plus efficace aujourd’hui. Les personnes négatives croient tout savoir et sont moins susceptibles d’accueillir de nouvelles informations si elles contredisent ce qu’elles croient. Elles se soucient moins de ce qui est juste et plus de qui a raison.

8. « Je suis mon pire ennemi ou mon meilleur ami ».

Les personnes positives ont un discours personnel efficace. Elles sont conscientes de l’histoire qu’elles se racontent et ne laissent pas leurs propres pensées les décourager. De plus, elles sont réalistes dans leurs attentes. Les personnes positives ne se nourrissent pas de mensonges sur leurs faiblesses ou sur la difficulté de la situation. Au contraire, elles se disent ce qu’elles doivent faire pour réussir. Les personnes négatives sont leur propre pire ennemi. Elles ont du mal à voir le bon côté des choses, même si elles réussissent. Elles sont également passées maîtres dans l’art de se concentrer sur tous les aspects négatifs et de diminuer leur propre confiance.

9. « Quel est le bon côté des choses ? »

Les personnes positives ont une attitude de gratitude. Elles peuvent voir le bon côté d’une situation et ne considèrent pas les choses comme acquises. Les personnes négatives ont du mal à voir le bon côté des événements difficiles. Elles ne prennent pas souvent le temps de s’arrêter et de remarquer les aspects positifs d’une situation.

10. « Tu es super ! »

Les personnes positives aiment répandre la positivité. Elles sont très attentives à ce que les autres font bien, et elles s’empressent de le leur dire. Les personnes négatives disent : « Pourquoi est-ce que je complimenterais les gens pour des choses qu’ils sont censés faire ? » Ce qu’elles ne comprennent pas, c’est que l’important n’est pas le compliment, mais de montrer à l’autre personne que vous la remarquez. Un simple compliment peut renforcer les relations et motiver la personne à faire encore mieux. Les personnes positives ne sous-estiment pas le pouvoir des mots d’encouragement.

En résumé…

Vous pourriez aussi aimer...

Pas de commantaire

Répondre